© 2018 Aircology

Aircology SAS 13, rue Duban 75016 Paris France RCS Paris n°793 504 226

  • Twitter Clean
  • Facebook Clean
  • LinkedIn - Grey Circle

Un bol d'air venu de l'avenir

11/11/2016

 

 

Pour la COP 22, des experts de la qualité de l'air ont fait le déplacement jusqu'à Marrakech pour débattre des enjeux du réchauffement climatique. A cette occasion, la Fondation L'Air et Moi a voulu donner la parole aux enfants. Pédagogique et rafraîchissant.

En décembre 2015, la COP21 se déroulait à Paris. Les débats entre les 195 états participant avaient alors abouti à un accord historique dont le but est de contenir le réchauffement climatique dans la limite de 2°c.

>> En savoir plus sur l’Accord de Paris

A ce moment-là, la fédération ATMO France, qui associe toutes les associations chargées de la surveillance de la qualité de l’air en France, avait publié une tribune dans le journal Le Monde intitulé « N’oublions pas la qualité de l’air ».

Son Président Bernard Garnier avait alors défendu "une approche intégrée air-climat-énergie [qui] permet d'assurer la cohérence des actions menées pour traiter les problèmes de pollution atmosphérique et climatique."

 Après bien des péripéties, cet accord a été ratifié par l'ensemble des états concernés. L'étape suivant devait avoir lieu au Maroc.

 

COP22 DE MARRAKECH : DES ENFANTS POUR PORTER LA VOIX DE L'AIR 

Du 7 au 18 novembre, la COP22 se déroulait donc à Marrakech. Cette 22e conférence des parties avait notamment pour ambition de traiter les modalités d’application de l’accord de Paris et de l’agenda des négociations.

 

Une nouvelle fois, des acteurs de la surveillance atmosphérique avaient fait le déplacement pour rappeler que le réchauffement climatique a tout à voir avec la qualité de l’air. En effet, la hausse des températures est directement liée aux gaz à effet de serre, lesquels résultent pour une bonne part de notre consommation d’énergie. Cette pollution a naturellement, de manière directe et/ou indirecte des effets sur notre santé.

Etaient présents à la COP22 :

-Pierre-Charles Maria, Président d’Air PACA

-Victor Hugo Espinosa, Président de la Fédération l’Air et Moi

-Manuela Zublena, Vallée d’Aoste, qui a porté le développement du portail www.noielaria.it

-Thomas Kerting, délégué général des Respirations, avec la révolution de l’air potable  www.lesrespirations.org

-Driss Azariz, qui développe « L’Air et Moi « au Maroc en partenariat avec la Fondation Mohammed VI

 

LES ENFANTS ONT LA PAROLE

En partenariat avec la Fédération L’Air et Moi, nos homologues d’Air PACA ont présenté un film dédié à la sensibilisation des enfants à la qualité de l’air et au climat. L’occasion d’entendre les citoyens de demain évoquer un avenir qui est le leur, des solutions qui pourraient l’améliorer.

...

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload